Critique du film La planète des singes

La planète des singes

Note du film : 4/5
Auteur de la critique : siniaisfils
Voir ses autres critiques de films
Science-fiction de Tim Burton
Avec Chita, Judid, Marc Walberg
Avis lu 64730 fois
Noter cette critique de "La planète des singes"
(note actuelle : 7.90 )
Envoyer la critique de "La planète des singes" à un ami
Passer la critique de "La planète des singes" au Débilitron

0Rechercher le DVD La planète des singes sur 2xmoinscher.com

C'est l'histoire d'un homme originaire d'un monde civilisé et brillant dont l'astronef s'échoue sur une planète inconnue. Très vite, à son grand désarroi, il s'aperçoit que ce monde est peuplé de singes. Les singes de cette planète ont bien évolué mais leurs moeurs restent celles des singes. Les singes se regroupent en clan, parmi eux il y a les singes dominants qui ont des plus grosses voitures, des fringues à la mode très chères, une chaînette en or autour du cou et qui attrapent plus de guenons que les autres. Parfois, plus le singe a un organe sexuel petit plus il a une grosse voiture pour compenser. Les singes dominés admirent et imitent les dominants dans leurs manières et dans leurs tenues (on dit qu'ils les singent). Mais pour eux il n'y a pas de guenon disponible car elles préfèrent toutes le dominant mais parfois celui-ci, bon prince, partage (on dit qu'il fait tourner). Souvent les singes se retrouvent dans un stade pour voir 22 singes courir autour d'une baballe. Cette activité permet aux singes des différentes tribus de s'affronter en des joutes viriles, de boire beaucoup de bière pour ensuite se taper dessus en hurlant et en grognant. Ensuite les singes vont à la chasse aux guenons. Les singes aiment bien vivre en tribu, ils méprisent les singes des autres tribus, par exemple les singes rasés vont souvent attaquer les singes à casquette. Les singes du nord détestent les singes du sud. Les singes fréquentent les lieux où l'on boit entre singes mâles, ils parlent des guenons qu'ils veulent saillir, de leur grosse voiture, ils se plaignent des chefs singes, parlent des joueurs de baballe. Quand les singes ont bien bu ils prennent leur grosse voiture et vont écraser d'autres singes ou s'écraser eux-mêmes contre des platanes sournois (c'est une espèce de sélection naturelle). Les jeunes singes d'en haut (les fils des chefs singes) qui vont dans les grandes écoles font subir des épreuves initiatrices humiliantes aux nouveaux arrivés, ça les fait beaucoup rire. Ils fréquentent des grottes où les autres singes n'ont pas le droit d'entrer, ils ont des vêtements encore plus chers mais pas de la même marque que ceux des singes d'en bas (pour ne pas qu'on les confonde). Les singes enferment quelques jeunes singes dans un grand local pour les surveiller en permanence, ça les occupe bien. Les singes parlent beaucoup de leurs chefs, ils en sont très mécontents car eux savent ce qu'il faut faire à leur place pour bien gouverner mais malheureusement eux ne sont pas chefs. Certains singes sont adeptes de cultes invraisemblables mais comme il y a d'autres singes avec d'autres cultes tout aussi invraisemblables ils se disputent souvent et se font des guerres qui ne s'arrêtent jamais, surtout parce qu'aucun d'eux n'est capable de prouver que c'est son culte à lui le bon et que les autres se trompent. Ce sont souvent les singes qui ont le plus petit organe érectile et qui n'arrivent pas à trouver de guenon qui sont les plus fervents adeptes des luttes fratricides ou religieuses car ils ont un gros besoin de se défouler. Bref notre homme civilisé n'aura qu'une hâte : retrouver sa planète mais une grosse déception l'attend.

 

Login

Pseudo

Password

Nouveautés

Sonneries de portable

Top Votes

Le moins aimé :

Sondage

Votre avis sur Borat ?

Excellent !
Pas mal
Moyen
Nul

510 votants

Anciens sondages

Top Affiches

Best of DVD

Rechercher

Options :

Chercher dans :

Top Lectures

Le moins lu :

Top Auteurs

Dossiers

Aucun lien(s)

Livraison fleursKit graphiqueFilmcells
Votre lien ici ?