Critique du film La Doublure

La Doublure

Note du film : 5/5
Auteur de la critique : Fred
Voir ses autres critiques de films
Critique du libéralisme de Francis Veber
Avec Gad Elmaleh, Alice Taglioni, Daniel Auteuil
Avis lu 13709 fois
Noter cette critique de "La Doublure"
(note actuelle : 7.33 )
Envoyer la critique de "La Doublure" à un ami
Passer la critique de "La Doublure" au Débilitron

0Rechercher le DVD La Doublure sur 2xmoinscher.com

Qui a dit qu'il n'y avait pas de cinéma engagé en France ? S'il fallait une nouvelle preuve du contraire, après les sorties de "Incontrôlable", merveilleux pamphlet anarchiste, "Les Bronzés 3", brûlot poignant sur l'immigration clandestine, et récemment "Jean-Philippe", bouleversant drame social d'un homme contraint à américaniser son nom pour exister, c'est le toujours vert Francis Veber qui nous l'apporte avec "La Doublure", une critique acerbe de la société libérale emmenée par des acteurs au sommet de leur art.

Cinéaste atypique, Veber nous a toujours habitués à des films sans concession, martelant son propos avec force dans le moindre plan ou derrière la moindre réplique (on se souvient tous de "La Chèvre", ce manifeste pro-zoophile qui déjà fit scandale en son temps). "La Doublure" ne déroge pas à cette règle. Derrière l'histoire apparemment anodine d'un homme simple obligé de vivre sous le même toit qu'un top-model, le réalisateur nous entraîne dans un voyage édifiant au pays de ses idéaux trotskistes, dénonçant les unes après les autres les dérives d'une société libérale déshumanisée. Une fois de plus chez Veber, on sent bien toutes les influences qui ont marqué sa carrière : Loach, Pasolini, Pecas et son "Lénine réveille-toi, les nanas enlèvent le bas !"... même si esthétiquement on est plus proche de Fritz Lang.

Bien évidemment, et comme à chaque fois, Francis Veber s'est heurté à la frilosité et au corporatisme des producteurs et des médias (qui souvent ne font qu'un). C'est donc dans un silence quasi-total que ce film est sorti, boudé par les émissions de télévision qui ne peuvent pas se permettre de mordre la main qui les nourrit, et descendu en flammes par les rares critiques ayant daigné s'y attarder (mais c'est à se demander si ces gens-là visionnent vraiment les films avant d'en parler !). Je vous invite pour ma part à aller voir "La Doublure" sans plus attendre, vous n'en ressortirez certes pas indemne mais vous en aurez été grandi.

 

Login

Pseudo

Password

Nouveautés

Sonneries de portable

Top Votes

Le moins aimé :

Sondage

Votre avis sur Borat ?

Excellent !
Pas mal
Moyen
Nul

510 votants

Anciens sondages

Top Affiches

Best of DVD

Rechercher

Options :

Chercher dans :

Top Lectures

Le moins lu :

Top Auteurs

Dossiers

Aucun lien(s)

Livraison fleursKit graphiqueFilmcells
Votre lien ici ?