Critique du film Camping

Camping

Note du film : 5/5
Auteur de la critique : tutti
Voir ses autres critiques de films
Opéra de Georges Bizet
Avec Jean Gabin, Renaud, Raoul le chat sans boules, Marion Cotillard
Avis lu 14740 fois
Noter cette critique de "Camping"
(note actuelle : 9.11 )
Envoyer la critique de "Camping" à un ami
Passer la critique de "Camping" au Débilitron

0Rechercher le DVD Camping sur 2xmoinscher.com

Hé bien aujourd'hui, c'est vrai, je dois le reconnaitre, je fais dans le copinage (voir distribution). Ceci est un petit film d'art et d'essai, diffusé de façon parfaitement confidentielle (il a été joué dans une grange, sur un parking de station service, et maintenant, il fait partie d'un festival itinérant dont les étapes ne sont pas encore bien connues). Bref, comme je l'ai indiqué plus haut, le budget n'est pas mirobolant et ce film a donc été tourné en super 8, noir et (un peu de) blanc et sans le son. Mais alors me direz vous, comment rendre un opéra s'il n'y pas de son ? Là, le réalisateur a été génial : il a filmé au mieux tous les mouvements des lèvres des acteurs, en fait en très gros plan, et le fait de diffuser le film en semi-extérieur permet de profiter directement d'un son naturel, quoique parfois en léger décalage avec le propos du film. Précisons également que l'auteur préconise l'utilisation de téléphones portables pendant les séances, au contraire des autres films actuels, où ce même téléphone gènerait certains spectateurs. On est donc là devant un nouveau concept qui devrait attirer les technophiles. Sans aucun doute, avec plus de moyens, l'ordinateur portable aurait été le bienvenu. Mais foin de technique, et passons au film proprement dit. Pour un opéra, on parle d'un livret et non d'un scénario, mais comme il s'agit d'un opéra filmé, je vous laisse choisir sur quoi a été écrit cette histoire. Il est à noter que certains dialogues sont plutôt crus mais il suffit de couvrir les yeux des enfants au moment où on aperçoit le carré blanc en haut à gauche de l'écran, où alors de demander à Nénesse le projectionniste de rallumer le spot d'ambiance. L'histoire en elle-même est assez classique : la princesse vit assez mal une rupture avec le roi de la finance, qui semble motivée par l'arrivée de la nouvelle limousine (pas la grosse bagnole, la cousine de limoges). Elle décide donc de faire un voyage initiatique avec l'ancienne limousine (celle avec le félin sur la capot), mais trahie par un problème de catalyseur, ce voyage s'achève dans la confusion chez le mécano du coin. Je ne peux bien entendu pas dévoiler l'histoire, car c'est contre l'éthique de ce site, mais sachez tout de même que ce film est fort beau, malgré le manque de couleurs. Les acteurs sont formidables (surtout le matou, je suis là pour du copinage ai-je dit) et bien que cela fasse un peu trop américain, le happy end, bien que surprenant, est là. Je sais par ailleurs que l'auteur souhaite diffuser son film par l'intermédiaire du p2p, vous pouvez donc le contacter pour lui donner un coup de main car la technologie lui échappe un peu. Il a en effet déjà largement amorti son film et souhaite uniquement en faire bénéficier le plus grand nombre.

 

Login

Pseudo

Password

Nouveautés

Sonneries de portable

Top Votes

Le moins aimé :

Sondage

Votre avis sur Borat ?

Excellent !
Pas mal
Moyen
Nul

510 votants

Anciens sondages

Top Affiches

Best of DVD

Rechercher

Options :

Chercher dans :

Top Lectures

Le moins lu :

Top Auteurs

Dossiers

Aucun lien(s)

Livraison fleursKit graphiqueFilmcells
Votre lien ici ?