Critique du film Philadelphia 2 : Janitor's Tale

Philadelphia 2 : Janitor's Tale

Note du film : 4/5
Auteur de la critique : Acolyteprod
Voir ses autres critiques de films
Drame de Steven Spielberg
Avec Halle Berry, Bob Gunton, Sigourney Weaver... Denzel Washington, Josh Brolin...
Avis lu 3420 fois
Noter cette critique de "Philadelphia 2 : Janitor's Tale"
(note actuelle : tchutt tchutt, pas de note )
Envoyer la critique de "Philadelphia 2 : Janitor's Tale" à un ami
Passer la critique de "Philadelphia 2 : Janitor's Tale" au Débilitron

0Rechercher le DVD Philadelphia 2 : Janitor's Tale sur 2xmoinscher.com

"Ils ont osé faire une suite de Philadelphia !" fut ma première réaction. Steven Spielberg aux commandes, finalement Indiana Jones 5 attendra, et c'est après tout un choix de réalisateur respectable pour succéder au discret Jonathan Demme. Le créateur de La Liste De Schindler se lâche sur Philadelphia 2 et joue à nouveau avec nos émotions, nous transporte, nous secoue, nous en met plein les yeux et plein le coeur. Avec un casting impressionnant regroupant Halle Berry en victime du sida et du sort, Josh Brolin en avocat véreux, Bob Gunton en homme d'affaire impitoyable ou encore en choisissant de faire revenir Denzel Washington en tant que frère de l'héroïne de cet opus...de très bons éléments pour un film qui s'annoncait très bon. Et ca l'est. De fil en aiguille, le film prend aux tripes comme son ainé. Halle Berry campe une jeune femme de chambre atteinte du sida, qui pour financer ses traitements entretient de troublantes relations avec le milieu mafieux. Denzel Washington qui tente de lui venir en aide lui recommande de se tenir à distance de ce monde violent qu'est le business de la drogue et des prostituées. Elle, déjà malade, se dit qu'il y a peu de chances de tomber plus bas, à l'instar d'Andrew Beckett, les portes se ferment devant elle, mais elle s'avère moins combattive que le personnage du mythique Tom Hanks. Tout bascule donc dans cet univers, lorsque la jeune femme pénètre dans une chambre d'hôtel afin d'y faire le ménage et qu'elle surprend une conversation étrange entre un richissime homme d'affaire, cheveux blancs, visage fermé, hurlant au téléphone à la superbe Sigourney Weaver que non, ce soir il ne rentrera pas, demain il prend l'avion pour la France, et que d'ailleurs...mais, je ne peux pas vous révéler ce qu'il lance, c'est tout le secret de cette suite confirmant qu'il s'agira d'une trilogie. Il se retourne, voit cette junkie un balai à la main, et inévitablement tente de la faire taire, elle qui hurle...il lui inflige un traitement assez horrible, mis en image avec brio, un mélange de ET et d'un des meilleurs Fred Coppula ; dantesque vision. Tout l'enjeu du film sera de savoir ce que l'homme d'affaire, Patrick Maüs Vann a dit au téléphone, et de suivre le combat de Niallo Dafisatou face à la justice américaine, un brin achetée par le pouvoir des avocats tels Josh Brolin, aux cheveux d'argent. Sigourney Weaver apparaîtra de temps à autres pour sortir son pervers de mari au restaurant, Denzel Washington ira prier sur la tombe d'Andy lui racontant que le monde devient fou, qu'il aurait préféré devenir gay que de vivre ces heures tristement sombres, et le spectateur de se voir totalement happé par le récit, oubliant sa vie, ses problèmes voire les problèmes du monde tout court. Une fois sorti de la salle on ne revient pas à la réalité, finalement, la planète peut tourner sans nous, on a pas à nous occuper des gens lambda, nous avons pris une leçon, Spielberg nous l'a donnée. A voir assurément, mais à ne voir qu'une fois, cet opus est déjà très long, et les séquences au tribunal son incroyablement plates, il y a peu de suspense d'ailleurs. En ce 8 Juillet 2011, je vous parie que le troisième opus nous apprendra que le procès (qui ne se termine pas dans Janitor's Tale) se terminera par un non-lieu, la mort du personnage de Halle Berry, le suicide de Denzel Washington, l'élection à un poste prestigieux de l'homme inquiétant, et que peut-être la morale reviendra par le biais du pervers lui-même...Spielberg aime la repentance et les larmes de crocodiles...la suite au prochain épisode...

 

Login

Pseudo

Password

Nouveautés

Sonneries de portable

Top Votes

Le moins aimé :

Sondage

Votre avis sur Borat ?

Excellent !
Pas mal
Moyen
Nul

510 votants

Anciens sondages

Top Affiches

Best of DVD

Rechercher

Options :

Chercher dans :

Top Lectures

Le moins lu :

Top Auteurs

Dossiers

Aucun lien(s)

Livraison fleursKit graphiqueFilmcells
Votre lien ici ?